Se protéger des MST et en reconnaître les symptômes.

Comment se prémunir des MST ?

RSS Comment se prémunir des MST ?

Les MST (maladies sexuellement transmissibles) désignent l'ensemble des maladies transmises par les rapports sexuels. Certaines peuvent se transmettre d'une autre façon : par exemple, le sida, par l'intermédiaire d'une seringue contaminée ou d'une transfusion.


mst.jpg


Maladies sexuellement transmissibles.


Le sida ou syndrome d'immunodéficience acquise.


Le VIH (le virus de l'immunodéficience humaine) se transmet par les rapports sexuels ou par l'intermédiaire de liquides biologiques humains contaminés (sang, sécrétions sexuelles, liquide amniotique principalement). Au cours d'une relation sexuelle, il y a un risque élevé de contamination pour les deux partenaires, lors d'une pénétration vaginale ou anale sans préservatif, avec ou sans éjaculation. Lors des contacts bouche-organes génitaux ou bouche-anus, le risque est faible.


 


La syphilis.


La syphilis est apparue au xv11e siècle. En raison des progrès thérapeutiques, on en parle trop peu maintenant. Le traitement est efficace dans la mesure où la personne repère l'ulcération génitale initiale. Cela nécessite une consultation médicale rapide tant pour les hommes que pour les femmes.


En cas de doute vous devez  prendre rendez-vous dans une clinique privée pour un test de dépistage de MTS au plus vite.


 


La blennorragie.


La blennorragie est causée par un germe nommé gonocoque. Elle se traduit chez l'homme par un écoulement urétral (donc à l'orifice urinaire) et des brûlures en urinant. Il n'y a pas de symptômes chez la femme, au début de l'infection en tout cas. Elle se traite efficacement par des antibiotiques.


 


La chlamydiae.


La chlamydiae est dépistée à l'occasion de symptômes (pertes blanches, douleurs) ayant motivé une consultation gynécologique. Non ou mal traitée, elle pourrait être cause de stérilité.


 


L'herpès génital.


L'herpès génital est causé par un virus provoquant l'apparition de  boutons douloureux dans la région génitale et tout autour. La guérison est spontanée, mais les rechutes sont assez fréquentes.


 


Les candidoses et les trichomonases.


Les candidoses et les trichomonases sont causées les unes par un champignon, les autres par un parasite. Assez bénignes, elles peuvent donner des symptômes très inconfortables (démangeaisons, brûlures, pertes), surtout chez la femme.


 


L'hépatite B.


L'hépatite B est une variété d'hépatite grave qui peut se transmettre par les rapports sexuels. Le médecin qui a fait le diagnostic d'hépatite le signale alors à l'intéressé. Pour cette affection, il· existe une vaccination. ·


 


Prévention des MST et du sida.


La prévention des MST et du sida doit se comprendre comme un dispositif global de protection de la santé et de la vie, la sienne et celle des autres. Elle passe d'abord par le discours : informer l'autre (y compris les partenaires du passé) de toutes les maladies importantes diagnostiquées et interroger sa ou son partenaire.


 


Règles d'hygiène et de protection faciles à appliquer


condom.jpg


Une toilette quotidienne générale, et plus spécifiquement génitale, dont il est bien venu qu'elle soit répétée avant et après un rapport sexuel.


Le préservatif masculin, ou condom, est la seule méthode efficace dans la prévention de toutes les MST et notamment du sida. Les préservatifs sont vendus sans ordonnance en pharmacie ou dans les secteurs de parapharmacie des grandes surfaces. L'importance de l'enjeu doit balayer l'éventuelle timidité initiale. L'absence ou le refus, par l'un des deux partenaires, du préservatif peut entrainer des conséquences graves.


Cette conduite préventive doit s'appliquer à tous les rapports sexuels, sauf pour un couple où règnent une confiance réciproque et une grande fidélité et dont chaque partenaire s'est assuré de la négativité du sérodiagnostic anti-VIH.